Pourquoi est-ce positif de participer à un concours littéraire ?

L’écriture est une réelle source de plaisir. C’est excitant de coucher sur le papier une histoire concoctée dans la tête, de lui donner un fil conducteur, de la voir évoluer au fil de l’écriture.

C’est un exercice qui ne cesse de m’étonner. J’ai ensuite envie de faire lire mes histoires et de découvrir les commentaires qu’elles suscitent. Je souhaiterais les faire connaître à un lectorat plus large que celui de mon cercle familial et de mes amis.

Je rêve donc de publier mes histoires que j’aimerais vendre et voir commenter.

Pour cette raison, j’ai compilé des nouvelles écrites autour d’un personnage que j’ai appelé Élisabeth.

Mais, avant de continuer, je dois d’abord vous parler du prix littéraire Henri Deschamps que je suis avec beaucoup d’intérêt depuis trente-neuf ans. Je trouve merveilleux que cette initiative haïtienne perdure aussi longtemps. J’aime l’idée qu’elle prime une œuvre n’ayant jamais fait l’objet d’une publication antérieure. J’attends chaque année le moment de me procurer l’œuvre gagnante.

Cette année, l’annonce du lancement du prix littéraire Henri Deschamps 2014 me laisse penser que ce serait, pour moi, une excellente occasion de me faire connaître sur le marché littéraire.

Les membres du jury se passent de présentation : Ketly Mars, Marie Laurence Jocelyn Lassègue, Rodney Saint Éloi, Vilaire Chéry, Évelyne Trouillot, Françoise Beaulieu Thybulle, Gary Victor et Evains Wèche, gagnant du prix Deschamps 2013.

Par ailleurs, je suis ravie de l’exigence d’anonymat de ce concours. Exhiber mon nom sur l’œuvre que ces personnalités doivent lire et juger m’intimide beaucoup.

Je prends donc la décision de me présenter à ce concours. Cela me force à lire, relire, corriger, élaguer mes écrits et à me rendre à l’évidence qu’ils ne seront jamais prêts et parfaits !

Aussi, afin de respecter la date limite de soumission des textes, je me vois obligée d’arrêter mes continuelles modifications. Je dois me lancer : mon manuscrit est soumis fin mai 2014.

En 2013, il y a eu soixante-sept participants à ce concours. Y en aura-t-il davantage ou moins cette année ? Je n’en ai aucune idée.

Pendant quatre mois, je « google » souvent « Prix littéraire Henri Deschamps 2014 », à l’affut de nouvelles. L’attente est longue. Je découvre enfin, le 15 octobre sur signalfm.com, un entrefilet titré « Le gagnant du prix littéraire Henri Deschamps bientôt connu »…

Finalement, cinquante-six manuscrits ont été reçus par la fondation Lucienne Deschamps, pour le concours de 2014. Le titre du texte gagnant sera annoncé, d’après la dépêche, au cours du mois de novembre. La remise officielle du prix se fera, quant à elle, en décembre.

Dès lors, je ne cesse de me répéter que le jury primera le meilleur et que ce n’est pas nécessairement moi. Je me dis que je ne devrai pas me laisser abattre par une éventuelle défaite. Le plaisir que m’apporte l’écriture est, de toute façon, trop important pour m’en passer. Je continue donc à écrire, en patientant jusqu’à la date fatidique. Moi qui aime planifier, je n’y parviens plus, dans l’attente des résultats du concours. J’ai quand même au fond de moi l’espoir de gagner.

Le 1er novembre, je découvre l’annonce du jury Deschamps 2014 : Rhoddy Attilus gagne avec son roman « Keket ak Janmari » qui a fait forte impression au jury, « notamment par le créole utilisé réunissant à la fois richesse, sobriété, humour, réalisme et une grande finesse dans le traitement psychologique des personnages. »

Je découvre agréablement qu’au-delà de la déception de n’avoir pas remporté le prix, je suis heureuse pour le gagnant et grandement soulagée de savoir que ma longue et insupportable attente est parvenue à sa fin. Dans l’ignorance, on développe trop d’incertitudes. Certains jours, j’étais pleine d’optimisme ; d’autres, je perdais toute confiance en moi.

Je suis à présent libérée de mon angoisse dans le noir. Je peux maintenant avancer dans mes projets. Je n’aurai pas le mérite de rentrer sur le marché littéraire, avec un prix littéraire. Je publierai malgré tout « Des nouvelles d’Élisabeth » avec, comme ambition, de distraire mes lecteurs.

Ma participation m’a permis de finaliser une œuvre que je ne cesserai pourtant pas de revoir et de corriger, jusqu’au jour où je me sentirai prête de vous la soumettre, chers lecteurs !

24 thoughts on “Pourquoi est-ce positif de participer à un concours littéraire ?”

  1. Agnes, Tous mes compliments! J’ai hâte de te lire. J’attends avec impatience l’honneur de rencontrer Elizabeth! Bonne chance.

  2. J’ai eu le privilege de découvrir les aventures d’Elisabeth, et il est grand temps qu’elle fasse ses grands debuts. Je suis impatient de découvrir ses nouvelles aventures…Je te dirais combien je t’aime, mais bon apparement les débordements affectifs ne sont pas tolérés sur ce site 🙂

    1. Merci Jean Marc d’avoir accepté de faire connaissance avec Elisabeth avant les autres.
      Oui, je suis d’avis que nos débordements affectifs se manifestent en dehors de ce site.
      Mais : Je t’aime, c’est un fait.

  3. Compliments Agnes! La presentation de ton blog laisse augurer des choses encore bien plus interessantes a venir. Il faut toujours persévérer. Je suis sure que tu recevras ton prix du grand public avec la publication de ton oeuvre. Je l’attends avec impatience.
    De toutes facons, c’est aussi important de realiser son reve et de faire quelque chose qu’on aime. De nos jours, c’est presqu’un luxe. Accroches-toi et vas-y!!

  4. Agnes,
    I am so happy to know that you are achieving a dream of yours!
    Love the blog….keep writing , I’ll keep reading!
    Can’t wait to read the book! Bisous!!

    1. Rachel, you know me and my dream!
      I will tell you a secret : it is more fun to write when there is a reader, when there are some readers. I therefore thank you for being a reader ! And all the best for Christmas!

  5. Hello Agnes,
    I am so happy to learn that your book was completed and submitted to the Prix Deschamps. Now we only have to wait for the publication and the pleasure to read it. As for the blog it is a very good idea and reading it has kept me on the edge of knowing who the winner would be. You know as they say ‘Cent fois sur le metier, remettez votre ouvrage’. Le prix Deschamps is there for you to win soon.
    Go Agnes Go

  6. Compliments Agnes pour la creation de ton blog. J’attends avec impatience la publication de ta premiere oeuvre.
    Percez dans le monde litteraire n’est pas une mince affaire. L’auteur de la serie d’Harry Potter, avait soumis son premier manuscript a 12 maisons d’editions en Angleterre, ils l’ont tous rejette. Deux ans apres, Harry Potter and The Philosopher Stone est publie… Comme on dit en Anglais, the rest is history.
    Vas y , Fonces!

  7. Compliments Agnès!!!!.
    Je dois te dire que la lecture de ton texte, te présentant à ton cercle d’amis et les informant de ta participation au Prix Deschamps, m’a beaucoup plu. Et je t’encourage fortement à continuer la pratique de l’écriture que tu fais si bien.
    Amuse-toi et fait le bonheur de tes futurs lecteurs.
    En toute amitié,
    Guy

  8. Très contente de te lire Agnès. Je sais que tu travailles depuis longtemps sur ce livre. Je suis très fière de toi et j attends avec impatience de faire la connaissance d’Elisabeth!!!!! Bisous
    Ajoute Carl sur ta liste,il sera également heureux de te lire!!!!

    1. Merci Daniele! Et oui! Carl est sur ma liste! Je vous remercie d’avance de votre intérêt à faire connaissance avec Elisabeth! Je peux vous assurer que votre attente ne sera pas trop longue

  9. Bien que j’ai perdu l’habilité d’écrire en Français je me rend compte d’avoir découvert une force littéraire importante. Mes félicitation Agnès

    Quand pense tu écrire le dernier mot de ton livre?

    Mon dernier livre a commencé son voyage avec l’éditeur. “The Drum Made from the Skin of my Sisters”
    Cette fois il a fallu rechercher dans les sociétés musulmanes la vie des petite filles et des jeune femmes en Iran et aussi en Afghanistan .

    Il y a une joie qui gagne son équilibre avec chaque mot écrit.

    J’attend avec patience la lecture de ton livre.

  10. Manmi, so delighted to read you once more and so proud of you on your new blog! How awesome! You are moving forward with the technology era. Congrats! I am sure your stories will give smiles and laughter to many people. Go Elisabeth!!!
    – From: your number one fan 😉

    1. Stephie, I think my blog is not the proper place to exchange our love for each other, but God, I can’t hold it! I do love you, My Stephinette! And thanks for your comment!

  11. Toutes mes felicitations Agnes. J’ai toujours eu de l’admiration pour les ecrivains. En t’observant au cours de notre voyage au Bresil ou tu prenais note de tout ce qui se passait autour de toi j’ai compris que tu etais serieuse dans ta nouvelle entreprise. Tu me le confirme a present. Ou peut on trouver ton livre? Je suis curieux du rendu… du contenu.
    Et puis… Vingt fois sur le metier…

    Ralph.

    1. Ralph, si tu suis mom blog, tu auras un avant goût de mon livre et tu sauras quand il paraît en 2015! Merci pour tes gentils mots.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *